Molière
Œuvres Chronologie Molière de A à Z Molière et Pézenas
Médiathèque
Bibliographie Filmographie Iconographie Actualités Liens Contact
Accueil > Molière > Molière de A à Z > Amour médecin

Molière de A à Z

Amour médecin

Comédie-ballet en trois actes et en prose, représentée à Versailles le 15 septembre 1665, que Molière qualifie, dans son avis Au lecteur, de « simple crayon » et de « petit impromptu. » Malgré sa modestie, cette œuvre surprend par la violence de ses attaques, car Molière y montre des médecins particulièrement cyniques et odieux, qui, fait exceptionnel, portent un masque, application permettant au public de découvrir aisément l’identité des personnages réels visés par la satire.

Le cas de Lucinde, la fille de Sganarelle, atteinte de mélancolie, divise les médecins. C’est son prétendant, Clitandre, un jeune homme repoussé par le père qui se dit médecin pour pouvoir l’approcher, qui va la guérir. Il persuade le père que sa fille est folle et que seul un mariage simulé lui rendra la raison. Le stratagème réussit et permet l’union des jeunes gens.

Cette pièce, inscrite au répertoire jusqu’à la mort de Molière, est jouée soixante-trois fois, aussi souvent que L’Étourdi et Le Misanthrope.