Molière
Œuvres Chronologie Molière de A à Z Molière et Pézenas
Médiathèque
Bibliographie Filmographie Iconographie Actualités Liens Contact
Accueil > Molière > Molière de A à Z > BOURSAULT, Edmé

Molière de A à Z

BOURSAULT, Edmé

(Auteur dramatique et poète, 1638-1701). Son œuvre, qui présente une grande variété, constitue en cela un bon témoignage sur les mœurs du temps. Bien que plusieurs comédies pourtant médiocres attirent d’abord l’attention sur lui, c’est surtout par le charme de sa personnalité et de son esprit qu’il rencontre de nombreux appuis dans la bonne société, dont il devient en quelque sorte le journaliste. Ses lettres, de caractère littéraire et mondain, sont écrites de manière alerte, mais il semble manquer de jugement et de mesure dans les polémiques auxquelles il prend part. Ainsi, en quête de célébrité, il fait représenter à l’Hôtel de Bourgogne, au plus fort de la querelle de L’École des femmes (1663), Le Portrait du peintre ou la Contre-critique de L’École des femmes, comédie satirique dirigée contre Molière, ce qui lui vaut une réponse cinglante dans L’Impromptu de Versailles. Il recommence pourtant trois ans plus tard avec la Satire des satires, dirigée contre Boileau, mais interdite à la représentation, puis s’attaque même à Racine, avant de se réconcilier avec Boileau ainsi qu’avec Molière en 1678. Secrétaire de la duchesse d’Angoulême, il est pensionné pour faire paraître une gazette hebdomadaire, mais il commet à nouveau une imprudence, celle d’y prendre pour cible les Franciscains, ce qui entraîne le retrait de sa pension et la disparition de la gazette. Son œuvre dramatique demeure médiocre, et seules deux comédies, Le Mercure galant (1679) et Les Mots à la mode (1694), émergent quelque peu de l’ensemble.