Molière
Œuvres Chronologie Molière de A à Z Molière et Pézenas
Médiathèque
Bibliographie Filmographie Iconographie Actualités Liens Contact
Accueil > Molière > Molière de A à Z > Comédie héroïque

Molière de A à Z

Comédie héroïque

Ce genre hybride, différent de la tragi-comédie en vogue trente ans plus tôt, met en scène des princes et des rois, ses intrigues ont trait à des intérêts d’État, son action s’achève de façon heureuse et son discours est d’un ton relevé. Avant de pouvoir faire reconnaître la comédie comme un grand genre, et sans doute pour détruire la réputation de farceur que lui font ses ennemis après le triomphe des Précieuses ridicules, Molière, qui veut s’imposer comme auteur dans le genre sérieux, écrit une comédie héroïque, Dom Garcie de Navarre. La pièce malheureusement tombe rapidement, pour n’être finalement imprimée qu’à l’occasion de l’édition de 1682 ; on ignore s’il s’agit là de l’échec d’un auteur ou de celle d’un acteur, car sa prédilection pour une diction naturelle, en estompant la pompe ordinaire du discours orné, auquel tient le public, lui nuit considérablement. Il semble cependant que Molière ait conservé pour ce genre un goût particulier, car il réutilise par la suite nombre d’extraits de cette œuvre, non seulement dans Le Misanthrope, qui reprend le même sujet sur un ton à peine différent, mais aussi dans Le Tartuffe, Amphitryon et Les Femmes savantes.