Molière
Œuvres Chronologie Molière de A à Z Molière et Pézenas
Médiathèque
Bibliographie Filmographie Iconographie Actualités Liens Contact
Accueil > Molière > Molière de A à Z > CORNEILLE, Thomas

Molière de A à Z

CORNEILLE, Thomas

(dit Corneille de l’Isle, auteur dramatique et journaliste, 1625-1709). Curieusement, Thomas passe toute sa vie auprès de son frère aîné Pierre, car ayant épousé deux sœurs, les deux Corneille choisissent de vivre ensemble. On doit à Thomas une œuvre variée, comptant aussi bien des tragédies sentimentales que romanesques ou « cornéliennes », des comédies à la manière française ou espagnole (Le Geolier de soi-même, Dom Bertrand de Cigarral), des pièces à machines et des opéras. Il écrit notamment Timocrate, le plus grand succès du siècle, qui tient l’affiche durant toute la saison 1656-1657, tragédie que se disputent le théâtre du Marais et l’Hôtel de Bourgogne, ainsi que d’autres pièces, qui contribuent à sa célébrité mais n’évoquent plus rien pour nous, telles que La Devineresse, Le Comte d’Essex (tragédie écrite pour Baron et la Champmeslé, après la retraite de Racine) ou Ariane. Ses œuvres, peut-être trop influencées par les modes, semblent avoir toujours connu le succès, mais n’ont pas manqué, pour la même raison sans doute, de tomber dans l’oubli. Il collabore depuis 1677 avec Donneau de Visé au Mercure Galant, et sera aux prises avec La Bruyère, tenant des anciens dans la Querelle des Anciens et des modernes. C’est lui également qui élabore une version versifiée et extrêmement édulcorée de Dom Juan, adoucissant « certaines expressions qui avaient blessé les scrupuleux », et que l’on représentera jusqu’en 1841 (Voir Dom Juan ou la critique de la raison comique, Paris, Champion, 1993, de Patrick Dandrey). Il est reçu par Racine à l’Académie en 1694, au fauteuil de son frère.