Molière
Œuvres Chronologie Molière de A à Z Molière et Pézenas
Médiathèque
Bibliographie Filmographie Iconographie Actualités Liens Contact

Molière de A à Z

Famille

Quand naît le futur Molière, prénommé Jean pour l’état civil, son père Jean Pouguelin — ordinairement orthographié Poquelin —, marchand tapissier, a vingt-cinq ans, et sa mère, Marie Cresé (ou Cressé), également fille de tapissier, a vingt ans. Le parrain, Jean-Louis Pouguelin, est son grand père paternel, ancien tapissier ayant acheté un office de porteur de grain. Lorsque son fils Jean-Baptiste lui fait part de sa volonté de devenir comédien, non seulement Jean Poquelin ne se brouille pas avec lui, mais il fait mieux et le soutient à diverses reprises, en payant quelques-unes de ses dettes ou en lui offrant sa maison comme domicile fictif, lors de son retour à Paris. Quant à sa mère, elle meurt alors qu’il n’a que dix ans, en 1632 ; l’inventaire après décès indique qu’elle était une femme raffinée et élégante, possédant de beaux livres et de nombreux bijoux, et que la famille vivait dans l’aisance. Jean Poquelin se remarie un an plus tard avec Catherine Fleurette, fille d’un sellier-carrossier, dont il a trois filles. Cette seconde femme meurt à son tour en 1636, alors que lui-même s’éteint en 1669.