Molière
Œuvres Chronologie Molière de A à Z Molière et Pézenas
Médiathèque
Bibliographie Filmographie Iconographie Actualités Liens Contact

Molière de A à Z

Gestion

Après une représentation, le comédien qui tient les comptes, La Grange dans la troupe de Molière, prélève sur la recette la somme correspondant aux frais divers et distribue le reste au prorata des parts, selon le contrat établi par les comédiens. Molière, qui s’est toujours conduit en gestionnaire avisé, sait soutenir une pièce qui tombe au moyen d’une autre — Le Misanthrope est probablement soutenu par Le Médecin malgré lui, si l’on en croit Grimarest — et monter à temps un spectacle nouveau, de sorte que la troupe non seulement ne se trouve jamais dans une situation critique, mais que lui-même et ses comédiens gagnent très correctement leur vie, ainsi qu’en témoignent leurs revenus. Il a su, de même se créer un réseau de relations dans la plus haute aristocratie, donner de très nombreuses représentations en « visites », et susciter en bon courtisan la faveur royale, comme l’a montré C.E.J. Caldicott (La Carrière de Molière entre protecteurs et éditeurs, Amsterdam-Atlanta, Rodopi, 1998).