Molière
Œuvres Chronologie Molière de A à Z Molière et Pézenas
Médiathèque
Bibliographie Filmographie Iconographie Actualités Liens Contact
Accueil > Molière > Molière de A à Z > Hôtel de Bourgogne

Molière de A à Z

Hôtel de Bourgogne

Bâti en 1548, rue Mauconseil, l’actuelle rue Étienne Marcel, l’Hôtel de Bourgogne, qui appartient aux confrères de la Passion, est pendant longtemps la seule véritable salle de théâtre de Paris, avec ses deux galeries de loges superposées entourant le parterre central et un amphithéâtre en gradins au fond. C’est en quelque sorte le théâtre officiel, temple du genre sérieux quand Molière revient à Paris, et ce dernier ne manque pas de railler la diction et la manière de jouer de ses comédiens dans L’Impromptu de Versailles. « Les Grands Comédiens », comme on les appelle, sont alors dirigés par Bellerose, acteur médiocre, mais personnage actif, entreprenant, pour ne pas dire intriguant dans les âpres luttes qui l’opposent aux troupes rivales ; il mène une véritable guerre, nuisant ainsi à plusieurs reprises au Théâtre du Marais, mais c’est en vain qu’il tente de désorganiser la troupe de Molière, en faisant des propositions à ses comédiens. C’est sous son impulsion que la Troupe royale de l’Hôtel de Bourgogne se consacre progressivement au théâtre littéraire. Nous ne connaissons malheureusement pas en détail la vie de cet important théâtre, en raison de la perte de ses registres.