Molière
Œuvres Chronologie Molière de A à Z Molière et Pézenas
Médiathèque
Bibliographie Filmographie Iconographie Actualités Liens Contact
Accueil > Molière > Molière de A à Z > Libertinage

Molière de A à Z

Libertinage

Le libertinage se présente sous deux formes distinctes au XVIIe siècle, quoique souvent confondues par les dévots : le libertinage de mœurs, qui consiste à s’adonner aux plaisirs, et le libertinage de pensée, courant intellectuel qui traverse ce siècle croyant, et relie le naturalisme de la Renaissance à la raison critique des philosophes des Lumières ; ce libertinage de pensée prône l’indépendance de l’individu par rapport à toute règle extérieure à sa conscience. On ne sait pas au juste quelle est, sur la question de la religion, la pensée de Molière, esprit très libre pour son époque, trop libre en tout cas aux yeux de l’Église. Quant au fait qu’il ait écrit Dom Juan, on ne peut rien en inférer : tout d’abord, c’est un thème à la mode plusieurs fois exploité à l’époque, par Villiers, Dorimond et les Italiens. Ensuite Molière évide en grande partie ce mythe moderne de son contenu métaphysique et religieux