Molière
Œuvres Chronologie Molière de A à Z Molière et Pézenas
Médiathèque
Bibliographie Filmographie Iconographie Actualités Liens Contact
Accueil > Molière > Molière de A à Z > Prix des places

Molière de A à Z

Prix des places

Au début du siècle, le prix des places, fixé par une ordonnance de Police de 1609, est de 5 sous au parterre et de 10 aux loges et galeries, mais les troupes n’hésitaient pas à « jouer au double », c’est-à-dire à doubler ces tarifs pour une pièce nouvelle. Vers le milieu du siècle, le prix des places passe à 15 sous au parterre, 1 livre aux loges de troisième rang, 1 livre 10 sous aux loges hautes, 3 livres à l’amphithéâtre, 5 livres et dix sous aux premières loges ainsi que sur la scène. Le prix des entrées est, bien entendu, plus élevé pour les pièces à machines, puisqu’elles appellent des frais considérables. En fait, beaucoup de spectateurs ont cependant droit à des entrées gratuites, à titre de confrère, de voisin, d’ami, d’ouvrier ou d’artisan ayant rendu des services au théâtre, etc., au point que, en raison de nombreux abus, ces entrées sont réglementées à la fin du siècle. Parfois, à l’occasion d’un traité, d’une naissance royale ou de quelque événement heureux, les troupes donnent une représentation publique gratuite.