Molière
Œuvres Chronologie Molière de A à Z Molière et Pézenas
Médiathèque
Bibliographie Filmographie Iconographie Actualités Liens Contact

Molière de A à Z

RICHELIEU

Rêvant, dans les années 1630, de transformer Paris en une capitale des arts comparable à l’Athènes du Ve siècle, Richelieu entend donner à la France un rayonnement dans le domaine des arts et des lettres qui fasse écho à la puissance politique à laquelle elle aspire. Passionné de théâtre, il contribue de façon directe, à partir de 1629, à l’essor du genre dramatique en France, en protégeant des écrivains comme Boisrobert, Rotrou, Desmarets de Saint-Sorlin, ainsi que la troupe du Marais. Il réunit cinq auteurs, Rotrou, L’Estoille, Corneille, Boisrobert, Colletet, qui forment l’embryon de la future Académie française. Il met lui-même la main à la pâte en soumettant des sujets de pièces aux dramaturges qu’il protège, et il serait même l’auteur de quelque cinq cents vers de la Grande Pastorale (1637), qu’il aurait retirés après une critique de Chapelain. Enfin, il fait construire dans son palais, à partir de 1637, une véritable salle de théâtre spécialement conçue pour le spectacle, bien plus élaborée que les sommaires jeux de paume dans lesquels on organisait habituellement les représentations.