Molière
Œuvres Chronologie Molière de A à Z Molière et Pézenas
Médiathèque
Bibliographie Filmographie Iconographie Actualités Liens Contact

Molière de A à Z

Salles

Il n’existe, dans la première partie du siècle, qu’une seule véritable salle de théâtre à Paris, celle de l’Hôtel de Bourgogne. Les autres troupes jouent dans des jeux de paume, ancêtres de nos salles de tennis, que l’on aménage de façon sommaire et parfois incommode. On y dispose donc une scène et, entourant le parterre, des loges latérales d’où l’on voit mal, ainsi qu’un amphithéâtre en gradins au fond. Parmi les salles parisiennes dans lesquels Molière a joué, on compte le jeu de paume des Métayers, au faubourg Saint-Germain, correspondant aux numéros 10-12 de la rue Mazarine, celui de la Croix-Noire au port Saint-Paul, à l’actuel n°32 du quai des Célestins, la Salle des Gardes du Vieux-Louvre, la salle du Petit-Bourbon, accordée par Louis XIV à la troupe en alternance avec les Comédiens italiens, puis, après la destruction de celle-ci, la salle du Palais-Royal.