Molière
Œuvres Chronologie Molière de A à Z Molière et Pézenas
Médiathèque
Bibliographie Filmographie Iconographie Actualités Liens Contact
Accueil > Molière > Molière de A à Z > SCARRON, Paul

Molière de A à Z

SCARRON, Paul

(Poète, romancier et dramaturge, 1610-1660). Fils d’un officier du Parlement, il devient abbé puis chanoine. Atteint dans son adolescence d’un rhumatisme qui le rend progressivement impotent, il dit être un « raccourci de la misère humaine. » Il connaît en outre certaines disgrâces familiales, mais cela pourtant n’entame pas sa belle humeur naturelle, et ne l’empêche pas d’épouser en 1652 Françoise d’Aubigné, la future Mme de Maintenon. Auteur d’un des plus célèbres romans du XVIIe siècle, Le Roman comique, il est au théâtre l’auteur de quelques excellentes pièces, souvent empreintes de romanesque espagnol, comme Don Japhet d’Arménie, et qui témoignent de sa verve burlesque et de son goût de la satire. Molière semble avoir trouvé dans ses Nouvelles tragi-comiques le sujet de L’École des femmes, et il a pu parfois s’inspirer de ses valets ; les frères Parfaict, historiens du théâtre au XVIIIe siècle, écrivent que Scarron « ouvrit la carrière au dialogue comique sur le théâtre », assertion non dénuée de fondement, car il est le premier à concentrer les effets comiques sur un personnage central, à donner à la comédie une certaine dimension satirique en prenant les nobles pour cible, et à concevoir des échanges de répliques vives et serrées. (Voir Scarron et la dramaturgie comique de son temps, de Véronique Sternberg, ouvrage à paraître en 2002)