Molière
Œuvres Chronologie Molière de A à Z Molière et Pézenas
Médiathèque
Bibliographie Filmographie Iconographie Actualités Liens Contact
Accueil > Molière > Molière de A à Z > Tapissier et valet de chambre ..

Molière de A à Z

Tapissier et valet de chambre ordinaire du Roi

La Chambre du Roi comprend une centaine de personnes : dirigée par le grand Chambellan, elle compte quatre premiers gentilshommes, accompagnés de six pages chacun, quatre premiers valets de chambre et trente-deux ordinaires, vingt barbiers, huit tapissiers, douze porte-manteaux, trois horlogers, seize huissiers. La charge de Tapissier et valet de chambre consiste à faire le lit du monarque, à disposer les tapisseries dans les appartements royaux, lors des déplacements de la Cour, et à veiller sur le mobilier. Le père de Jean-Baptiste, ayant racheté la charge de son frère, Nicolas, le 22 avril 1631, il devient ainsi tapissier-valet de chambre ordinaire du roi, et obtient, en 1637, de Louis XIII des lettres de provision afin de pouvoir transmettre la charge à son fils. Celui-ci a pu faire, à ce titre, en 1642, un voyage avec la Cour à Narbonne, et, fort de cette expérience, renoncer à la charge en faveur de son frère Jean, afin de devenir comédien. À la mort de ce dernier, en 1660, Molière reprend la survivance et continue d’assurer son service à la Cour par quartier, c’est-à-dire par périodes de trois mois, ce qui ne l’anoblit pas, mais lui confère le titre d’écuyer, le fait dépendre de la justice du roi, l’exempte du franc fief et contribue à augmenter ses revenus. Ce service à la Cour a pu lui donner l’occasion de retrouver et de fréquenter son ami Jean Vivot, lui-même possesseur d’une charge de contrôleur d’office de la Maison du Roi, charge qu’il occupe également par quartiers.