Molière
Œuvres Chronologie Molière de A à Z Molière et Pézenas
Médiathèque
Bibliographie Filmographie Iconographie Actualités Liens Contact

Molière de A à Z

Visites

Molière, qui a l’intelligence de la situation sociale de son temps, vise la conquête simultanée de deux publics différents et sa troupe donne pour cela deux types de représentations ; les unes ont lieu bien entendu dans son Théâtre du Petit-Bourbon, puis dans celui du Palais-Royal, les autres en privé, dans les hôtels particuliers des Grands du royaume. Le poète sait, en courtisan avisé, entretenir des relations privilégiées avec les aristocrates qu’il a connu dès son séjour en province, de sorte que de retour à Paris, la troupe joue fréquemment en visites, jusqu’à son adoption par le roi en 1665 qui y met un terme. Elle donne ainsi 111 représentations au cours de 75 visites chez 42 hôtes, et autant de représentations chez le roi pour une quarantaine de visites, selon C.E.J. Caldicott d’après le registre de La Grange. Ce sont même ces visites qui sauvent la troupe d’une faillite financière en 1660, quand le Théâtre du Petit-Bourbon est détruit sans préavis par le surintendant des bâtiments du roi, M. de Ratabon, et que Molière se trouve sans salle durant trois mois, jusqu’à ce que le souverain ne fasse remettre en état la vieille salle du Palais Royal. (Voir C.E.J. Caldicott, La Carrière de Molière entre protecteurs et éditeurs, Amsterdam-Atlanta, Rodopi, 1998).